aefo

mardi 21 février 2017

L'OENOTOURISME EN MOSELLE RECOMPENSE

L'A.E.F.O est partenaire, depuis sa fondation, avec l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (ANEV)  pour le Prix René RENOU. Ce prix  a pour but de récompenser la collectivité « ayant le mieux œuvré, au cours de l’année écoulée pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture" . Le LAUREAT 2016 a été désigné en octobre dernier par le jury composé des partenaires ( dont l'AEFO) et soutiens du prix et les membres de la famille. Il s'agit du Conseil départemental de la Moselle.   L'AEFO était représentée par son président et sa trésorière. M.Olivier a remis de la part de la famille Renou une bouteille de BONNEZEAUX 2004 au président des Vignerons mosellans Jean-Marie Leisen.
Le trophée a été remis au Président du conseil départemental de la Moselle, Patrick Weiten, député de la Moselle au siège du département à METZ (57) par le coprésident de l'ANEV Philippe Martin, député de la Marne, lors d’une cérémonie empreinte de simplicité et d’amour des productions locales dont le vin est une des composantes majeures.
Le Prix « René Renou – ANEV / REUSSIR 2016 » a été décerné pour l’aide du département aux vins de Moselle et à la « 3ème Fête des vins de Moselle». Les jurés ont, en effet, voulu récompenser une collectivité qui, en soutenant cette manifestation, défend une spécificité viticole qui a failli disparaître (plus que 3 ha de vignobles en 1985 contre maintenant 72 hectares) et qui compte maintenant 19 vignerons et une « AOC Moselle » obtenue en 2010.
Photo : Vignerons et élus lors de la remise du Prix 2016

samedi 14 janvier 2017

700 ANS DE VIN GRACE AUX PAPES DANS L'ENCLAVE

Dans le très beau cadre de la Maison Milon de Grillon (84) qui sied parfaitement à ce genre de manifestations, l'exposition "Les vins des Pontifes d'Avignon" qui entame son tour de l'Enclave 2017 à l'occasion des 700 ans de la formation de l'Enclave des papes a été inaugurée ce 13 janvier 2017. A l'invitation du maire Jean-Marie Grosset et de l'Association A.E.F.O (Association Européenne de Formation à l'oenotourisme) et son président Marc Olivier, les amoureux du vin, de l'Histoire et de l'Enclave des papes ont répondu  présent. On notait la présence de Viviane Coursières, déléguée générale d'Iter Vitis, de Jacques Tardieu, membre du directoire du Cellier des Dauphins, d'André Deyrieux, de Wine tourism Media, vice-président du Conseil supérieur de l'Oenotourisme pour les partenaires. Ils ont pu découvrir une exposition qui voyage depuis deux ans ( de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot) et qui a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'Enclave des papes avec notamment le pape Jean XXII qui , dit-on,  fut guéri par ce vin et acheta aussitôt Valréas un an après son élection....
L'exposition sera jusqu'au 31 mars à Grillon, puis à Visan jusqu'au 30 juin , puis à Valréas jusqu'au 18 septembre, puis à Richerenches jusqu'au 31 décembre - Entrée Libre.
Photos : vernissage de l'exposition

jeudi 24 novembre 2016

EGUISHEIM SUR LA " ITER VITIS PONTIFICUM "®

La route des vignobles des pontifes ( Iter Vitis Pontificum(c) ) créée il y a quelques mois par l'AEFO et Iter Vitis s'enrichit de jour en jour....
Après Cahors en septembre c'est Eguisheim en Alsace qui rejoint l'itinéraire.

Pourquoi Eguisheim ?
Parce que en 1048, Bruno d’Eguisheim devint pape sous le nom de Léon IX. Qu'il fût le seul souverain pontife alsacien.

Voyageur et réformateur, œuvrant pour la paix en Europe, lors de ses passages en Alsace, Léon IX visita et dota de nombreuses abbayes :  La petite chapelle Saint Jean à Eichhoffen, l’église romane à Rosheim, le Mont-Sainte-Odile et ses deux abbayes restent les sites privilégiés,  la crypte de l’abbatiale d’Andlau  et son ourse ont également reçu la visite du Pape alsacien.

Le 19 novembre a eu lieu la remise du diplôme et la signature de la Charte entre Claude Centlivre, maire d'Eguisheim, Viviane Coursières, déléguée nationale d'Iter Vitis et André Deyrieux, chargé de mission qui représentait l'AEFO.
Plus d'infos sur :
Eguisheim :

Photo : autour de Viviane Coursières et André Deyrieux , les élus et représentants de l'Etat, M. Christophe MARX, sous-préfet de l'arrondissement de Colmar-Ribeauvillé, secrétaire général de la Préfecture du Haut-Rhin, Mme Catherine TROENDLE, Sénatrice
M. Jacques CATTIM, conseiller régional, représentant M. Philippe RICHERT, Président du Conseil Régional, M Lucien MULLER et Mme Monique MARTIN, conseillers départementaux, représentant M. Eric STRAUMANN, Président du Conseil départemental du Haut-Rhin, M. Jean-Pierre TOUCAS, président de la communauté de communes Pays de Rouffach, vignobles et châteaux , Messieurs les maires de communes de la communauté de communes PAROVIC et leurs représentants



mercredi 19 octobre 2016

LA MOSELLE PRIX RENE RENOU 2016

L'AEFO est toujours partenaire  du Prix René Renou  2016, et le résultat vient de tomber :


Le Conseil Départemental de Moselle est le lauréat 2016 du prix René Renou ANEV / REUSSIR pour son soutien à : « La Fête des Vins de Moselle »



On le sait peu mais le vignoble de Moselle, l'un des plus anciens d'Europe a failli disparaître (3ha en 1985). Depuis grâce à une vingtaine de vignerons le vignoble redémarra ( 60 hectares plantés en 2016), une AOC Moselle a été obtenue en 2010, et une fête des Vins tournante créée en 2014....Ce prix va apporter un peu plus de notoriété à ces vins, c'est un des buts de celui-ci.

Un très bel article sur le jeune Oenotourisme en Moselle :  ICI

mercredi 31 août 2016

L'OENOTOURISME MONDIAL.....sans nous !

La Conférence de l’OMT sur l’œnotourisme réunira des experts du monde entier

 ( espagne, italie, canada , états unis, argentine , géorgie représentés...... et pas un français pour parler de nos réalités.....)
L’Organisation mondiale du tourisme (OMT), en collaboration avec l’administration nationale géorgienne du tourisme, organise la première Conférence mondiale de l’OMT sur l’œnotourisme dans la région viticole de Kakhétie, en Géorgie, du 7 au 9 septembre 2016. 
« La Géorgie possède une tradition viticole tout à fait particulière, vieille de 8 000 ans et reconnue par l’UNESCO comme un élément du patrimoine immatériel, ce qui en fait le cadre idéal pour accueillir la Conférence mondiale sur l’œnotourisme. Les succès récents de notre pays pour accroître le nombre de touristes, conjugués au développement des produits touristiques, de la stratégie de marque et du marketing, offrent des conditions optimales pour l’échange de meilleures pratiques, de données d’expérience et de connaissances » a déclaré le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’économie et du développement durable de la Géorgie, Dimitry Kumsishvili.
« L’œnotourisme est un segment en plein essor et très porteur dans l’optique de diversifier la demande. Dans le cas de la Géorgie, le potentiel de ce segment est bien connu. Aussi nous réjouissons-nous de tenir la première Conférence mondiale de l’OMT sur l’œnotourisme dans ce pays » a ajouté le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.
La gastronomie et le vin sont devenus des composantes essentielles de l’expérience de découverte de la culture et du style de vie de toute destination, quelle qu’elle soit, et une motivation de voyage de plus en plus importante. Pour favoriser le développement de ce segment, l’OMT a lancé en septembre 2015 le Réseau OMT de gastronomie.
C’est dans ce contexte que l’OMT est en train de mettre au point un prototype de tourisme œnologique en Espagne. Ce travail recouvre une analyse de l’œnotourisme par rapport à d’autres segments touristiques et la conception d’un modèle innovant de développement des produits visant à intégrer les exploitations viticoles dans le cadre plus large du patrimoine culturel, économique, social et environnemental de leur territoire. Les résultats définitifs du projet seront présentés lors de la Conférence.
La Conférence aura une structure dynamique particulière, avec trois séances organisées dans différentes exploitations viticoles réparties dans toute la région géorgienne de la Kakhétie.
Figureront au nombre des orateurs de la Conférence : M. Giovanni Mantovani, PDG de VeronaFiere et créateur de VINITALY, Italie ; Mme Janet Dorozynski, Déléguée au commerce, Vins, bières et spiritueux canadiens et tourisme, Bureau des secteurs commerciaux (BBI), Affaires mondiales, Canada ; M. Mike Veseth, Expert en économie du vin, Professeur émérite d’économie politique internationale, Université Puget Sound, États-Unis d’Amérique; M. Gabriel Fidel, Consultant spécialiste d’œnotourisme, Argentine; Mme Ayana Mizawa, Productrice de vin, Chuo Budoshu Co., Grace Wine, Japon; M. Pedro Vargas, Directeur des projets internationaux, Forum de grandes marques espagnoles, Espagne; M. George Chogovadze, Directeur de l’administration nationale géorgienne du tourisme, Géorgie; M. Levan Davitashvili, Ministre adjoint de l’agriculture de la Géorgie ; M. Patrick Honnef, Producteur de vin, viticulteur, PDG de Château Mukhrani, Géorgie; M. John H Wurdeman V, Propriétaire de Pheasant’s Tears, Géorgie ; M. Santiago Vivanco, Directeur du Musée Vivanco de la culture du vin, Espagne; M. Donald Hawkins, Professeur chaire Eisenhower, université George Washington, États-Unis d’Amérique; Mme Paula Sousa, Directrice des ventes Marketing & Tourisme, Quinta Nova N. S. Carmo, Portugal ; et Mme Zaida Semprun, Directrice commerciale œnotourisme, Groupe Freixenet, Espagne.

mardi 30 août 2016

CAHORS PREMIER LIEU LABELLISE " ITER VITIS PONTIFICUM ® "

Les Rencontres Iter Vitis France auront lieu les 15 & 16 septembre 2016, au coeur du vignoble de Cahors, étape sur l’itinéraire culturel européen, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine. L’association Iter Vitis France ouvre le débat sur le paysage culturel viticole, son impact sur la dynamique touristique. Cette événement réalisé en partenariat avec la ville de Cahors, le Grand Cahors, L’office de tourisme Cahors /Saint-Cirq Lapopie et l’Union Interprofessionnelle des Vins de Cahors a pour objectif de lancer une réflexion sur un sujet d’actualité :
De l'OEnotourisme au Tourisme OEnoculturel, une évolution vers la prise en compte du patrimoine naturel, matériel et immatériel viticole
L’oenotourisme répond -il à la quête du visiteur ? doit-il prendre un nouveau visage ?
Consommer...du paysage, du patrimoine, de la culture, du tourisme et pas simplement le produit fini !
Quels horizons nouveaux pouvons-nous imaginer pour mieux consommer ?
Connaître le patrimoine viticole et sa valeur.
L’identité culturelle de nos terroirs, source de développement économique local, une opportunité pour les territoires ruraux et les opérateurs locaux. Comment s’en saisir et rendre vivant et attractif le patrimoine viticole ?

En quoi le symposium Iter Vitis va-t-il s’imposer comme innovant ?
C’est la première rencontre ciblant l’axe oenotouristique dans sa dimension Culturelle.
L’une des particularités de ces rencontres est d’offrir un regard croisé entre Viticulture, Tourisme et Culture, destiné à montrer de nouveaux modèles et tendances de consommation dans le respect du produit, pour développer les capacités dynamiques des parties prenantes dans une prospective de croissance économique durable. En quoi ces rencontres vont-elles jouer un rôle important ?
Les rencontres Iter Vitis et le symposium permettront de favoriser le décloisonnement des trois filières Viticulture, Tourisme et Culture le rapprochement des acteurs publics et privés en mettant en exergue la diversité des approches envisageables pour le développement des territoires viticoles et par extension ruraux.
Quel est l’élément conducteur majeur de ces rencontres?
De l’imaginaire du vin à l’interprétation du patrimoine viticole, les intervenants aborderont l’oenotourisme dans sa dimension opérationnelle : stratégie, marketing, gestion des ressources locales, interprétation et communication, promotion.
Les intervenants transmettront des informations précieuses sur l'évolution du tourisme autour du patrimoine viticole.
En quoi les rencontres Iter Vitis répondent elles à la demande des parties prenantes des trois filières ?
Lors des ateliers, en s'appuyant sur des références scientifiques et des expériences régionales, les participants se familiariseront avec les éléments clés de valorisation des destinations viticoles, les outils de médiation et d’accompagnement de l’oenotouriste.
Quelques exemples :
Histoire ou histoire, un simple récit descriptif ou un contenu revisité, agrémenté, captivant l’auditoire qui révèlent l’âme du lieu, qui créent la différence et provoque des émotions encrées dans la mémoire du visiteur.
Art et attractivité.. Pourquoi ne pas valoriser le patrimoine, le mettre en scène, le conter, le raconter pour le plaisir des visiteurs, la fierté des habitants, pour que nos terroirs soient attractifs.
Quels sont les intervenants ?
Un panel très large à l’image du patrimoine viticole pour un véritable dialogue interculturel
Des universitaires et chercheurs membres du comité scientifique de l’association Iter Vitis France, des professionnels du tourisme, de la médiation culturelle, du marketing, de la communication, des vignerons, des passionnés d’art.
Iter Vitis France association loi 1901- www.itervitis.fr- itervitisfrance@laposte.net

A l’issue de la première journée, du symposium :
La remise d’une plaque distinctive officialisera l’entrée du vignoble de Cahors dans l’itinéraire culturel européen
La signature de la Charte "IterVitis Pontificum ®" : La ville de Cahors sera inscrite sur la Route des vins des pontifes.


Le programme en ligne sur www.itervitis.fr